Quand le SPVM protège des néonazis

J'habite depuis quelques années le quartier Petite-Patrie. Samedi dernier, le 12 mai, je rentrais en auto à la maison avec mon compagnon et mon fils lorsque nous avons remarqué une opération policière. Juste après avoir tourné pour remonter notre rue, nous nous sommes trouvés face à face avec plusieurs véhicules du SPVM qui circulaient à vive allure en contresens, nous laissant à peine le temps de nous ranger sur le côté. À signaler : rien ne semblait se passer à ce moment-là dans notre rue; de plus, celles qui entourent la nôtre, soit Garnier et Marquette, auraient permis aux policiers de respecter le sens de la circulation au lieu de rouler à une telle vitesse, à l'envers, dans une rue résidentielle où des enfants peuvent surgir.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: