George Floyd: le ministre Charette invite les citoyens à filmer les policiers

Dans la foulée du verdict rendu mardi dans l’affaire George Floyd, le ministre québécois responsable de la Lutte contre le racisme invite les Québécois à sortir leurs téléphones pour filmer des interventions policières qu’ils jugent inappropriées.

Selon le ministre Benoit Charette, les vidéos citoyennes servent la justice «Cela a été le cas dans le jugement de culpabilité rendu à l’endroit du policier Derek Chauvin, filmé dans les moments précédant la mort de George Floyd, le genou sur le cou de la victime et les traits impassibles.

«Sans cette vidéo-là, on peut prendre pour acquis qu’il n’y aurait pas eu d’accusation. La vidéo a fait une différence», a-t-il souligné mercredi, à Québec.

«Les citoyens qui pensent être témoins de gestes inappropriés sont tout à fait dans leurs droits de filmer et de rendre les vidéos publiques», a poursuivi M. Charette, interrogé sur la question par des journalistes.

Derek Chauvin a écopé mardi de trois verdicts de culpabilité pour homicide. Le policier américain connaîtra bientôt sa sentence. Si le problème n’est pas aussi répandu au Québec, selon le ministre Charette, il y a bel et bien des «pommes pourrîtes» dans les corps policiers québécois.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: