Première de La fabrique du consentement: regards lesbo-queer

Date de l'événement: 

30 Novembre 2019

English follows*

Nous reconnaissons que cet événement a lieu sur le territoire traditionnel non cédé du peuple Kanien’kehá : ka. Les Kanien’kehá : ka sont considérés comme les gardiens de la Porte Orientale de la Confédération Haudenosaunee. L’île dite de « Montréal » porte le nom de Tiotia : ke dans le langage Kanien’kehá : ka. Historiquement, elle représentait un lieu de rencontre pour les nations autochtones, notamment les peuples Omàmiwininì et Algonquins.

Le 30 novembre prochain aura lieu la PREMIÈRE mondiale du film La fabrique du consentement: regards lesbo-queer, dans le cadre du festival Image et Nation. WOW!

Long-métrage documentaire expérimental de mathilde capone
Québec, Canada, 74 mins, Couleur
Français, sous-titres anglais
Bande-annonce: https://vimeo.com/345487193
Distribué par le Groupe Intervention Vidéo

Samedi 30 novembre 2019 à 17h
au Cinéma Alexandre de Sève à l'Université de Concordia
1400 de Maisonneuve

S Y N O P S I S
Et si les communautés lesbo-queer avaient quelque chose à partager des singularités de leurs sexualités? À travers l’épineuse question du consentement, seize protagonistes de ces communautés prennent la parole. Existe-t-il une zone floue, un continuum entre consentement et agression? De quelles manières peut-on déjouer la culture du viol et innover en matière de consentement? Comment la notion d’agression a-t-elle été instrumentalisée historiquement pour exclure les femmes trans? Plongeant au cœur de leurs intimités, les protagonistes du film interrogent, se mettent en colère, rient, inventent d’autres possibles. Iel-le-s posent d’autres regards sur le consentement, à partir de l'expérience de leurs communautés marginalisées, de leurs sous-cultures et de leurs explorations.

LE PROJET
La fabrique du consentement, c'est un laboratoire expérimental. Dans une ruelle ombragée, dans une bibliothèque autogérée, cuisinant du pain, assis-e au milieu de la forêt en plein hiver, dans une fonderie… 16 acteur-trices se prêtent au jeu et questionnent. Deux marionnettes dévoilent des outils de consentement non-verbal. Des dessins en animation évoquent ce qui se cache derrière les mots. Des corps ombragés explorent. Dix personnages muets rendent hommage aux identités et esthétiques lesbo-queer.

Le projet est autogéré, autoproduit et réalisé sur des bases anti-autoritaires, féministes, queer et intersectionnelles. Il n'aurait pu voir le jour sans l'implication de nombreux-euses militant-e-s, bénévoles, ami-e-s et collectifs, ayant des expériences cinématographiques et artistiques diversifiées.

Le projet a reçu peu de financement mais reçoit le soutien de plusieurs groupes et collectifs, comme le Groupe d'Intervention Vidéo et le Centre de solidarité lesbienne.

Pour être sûr-e de pouvoir rentrer, achetez un billet d'avance!
http://tickets.image-nation.org/fr/movies/la-fabrique-du-consentement-re...

Pour en savoir plus sur le festival Image+Nation: http://www.image-nation.org/

---
This event takes place on unceded Indigenous lands. The Kanien’kehá:ka Nation is recognized as the custodian of the lands and waters on which we gather. Tiohtiá:ke/Montreal is historically known as a gathering place for many First Nations.

On November 30 will take place the world premiere of the film Consent factory: lesbo-queer perspectives, as part of the festival Image+Nation. WOW!

Experimental documentary feature by mathilde capone
Quebec, Canada, 74 mins, Color
French, English subtitles
Trailer: https://vimeo.com/345487193
Distributed by Groupe Intervention Vidéo

Saturday, November 30, 2019 at 5pm
at Alexandre de Sève Cinema, Concordia University
1400 de Maisonneuve Blvd W

S Y N O P S I S
What if lesbo-queer communities had something to share about the singularities of their sexualities? Through the complex topic of consent, sixteen protagonists from these communities speak up. Could there be blurred lines, a continuum between consent and aggression? How can we defeat rape culture and innovate in matters of consent? How has the notion of aggression been used historically to exclude trans women? In a deep introspection of their intimacies, these protagonists ask questions, get angry, laugh, create other possibilities. They suggest to look more closely at consent, from the experience of their marginalized communities, their subcultures and their explorations.

To be sure of having a place, buy a ticket in advance!
http://tickets.image-nation.org/fr/movies/la-fabrique-du-consentement-re...

To learn more about the Image+Nation festival: http://www.image-nation.org/

Dossiers: 

Ville où l'événement s'est produit: