Rapport accablant du SPVM: «la pointe de l’iceberg», selon un ancien policier

Le rapport accablant sur les contrôles de rue auprès des minorités visibles à Montréal ne représente que «la pointe de l’iceberg» des problèmes de profilage racial au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), selon un ancien policier.

Le 7 octobre, le SPVM a dévoilé un rapport universitaire qui fait état de biais systémiques dans les interpellations policières sur la voie publique à Montréal. Les chercheurs ont notamment constaté que les personnes noires ont plus de quatre fois plus de chances d’être appelées à s’identifier par les forces de l’ordre que les personnes blanches pendant ces contrôles de routine.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: