Un policier s'enlève la vie avec son arme de service

Un policier du Service de sécurité publique de la MRC des Collines-de-l'Outaouais s'est enlevé la vie avec son arme de service à l'intérieur du quartier général du corps policier dans le secteur de Wakefield, à La Pêche, alors qu'il était en devoir, vendredi matin.

Le drame s'est produit vers 9 h dans les locaux de la police de la MRC situés sur le chemin Edelweiss.

«Malgré une intervention rapide de plusieurs autres policiers, le décès fut
malheureusement constaté au centre hospitalier de Wakefield», a indiqué la police de la MRC des Collines-de-l'Outaouais dans un communiqué plus tard dans la journée, ajoutant qu'il s'agit du premier événement du genre à se produire depuis l'inauguration du service en 1996.

Étant donné la nature de l'événement, la Sûreté du Québec a eu le mandat du ministère de la Sécurité publique de mener une enquête indépendante.

«Ce policier était en poste depuis environ un mois, a indiqué Marc Tessier, porte-parole de la SQ. Il était en service ce matin [vendredi]. Il a utilisé son arme de service pour s'enlever la vie.»

«Un service d'aide a été mis en place pour le personnel et les membres civils qui étaient au poste de police lors de ce triste événement», a ajouté le porte-parole de la SQ.

La victime, dont l'identité ne sera pas dévoilée, était toujours à l'emploi du service de police, contrairement à des rumeurs qui ont circulé au cours de la journée, a ajouté Marc Tessier.

Vendredi soir, on ignorait toujours les motifs qui ont poussé le policier à s'enlever ainsi la vie.

Catégories

Dossiers: 

Type de document: