La GRC a tenté d'espionner un journaliste de La Presse

Un document classé «top secret» révèle comment des policiers de la GRC ont voulu espionner les déplacements et appels téléphoniques d'un journaliste de La Presse pour démasquer la source qui lui avait fourni des informations sur les plans terroristes attribués à Adil Charkaoui.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: