Blessé grave à Notre-Dame-des-Landes : une enquête est ouverte

Un jeune homme a eu la main arrachée, ce midi, à Notre-Dame des Landes, lors d’affrontement avec les forces de l’ordre. L’usage de la munition mise en cause, une grenade assourdissante de type F4, soulève depuis longtemps des questions.

Que s’est-il passé ce mardi 22 mai sur la Zad de Notre Dame des Landes ? En début d’après midi, les autorités ont fait savoir qu’un jeune homme a eu la main arrachée au cours d'affrontements avec les gendarmes, alors que la deuxième vague d'expulsions engagée par le gouvernement se poursuit. Les faits se sont déroulés « aux alentours de 12h00 » quand « une cinquantaine d'opposants radicaux cagoulés se sont attaqués aux forces de l'ordre en leur jetant notamment des cocktails Molotov et des projectiles », affirme, dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb.

Catégories

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: