Se protéger de la police, se protéger sans la police

Date de l'événement: 

12 Mars 2018

lieu: UQAM, salle DS-1950

Table ronde «Se protéger de la police, se protéger sans la police : perspectives féministes»

À l'occasion du lancement d'un numéro spécial «Se protéger de la police, se protéger sans la police», de la revue «Mouvements» [https://www.cairn.info/revue-mouvements-2017-4.htm], table ronde avec 4 auteures qui adoptent une perspective féministe:

• Andrea J. Ritchie (auteure de «Invisible No More: Police Violence Against Black Women and Women of Color»): Les femmes noires face à la police (le cas des États-Unis)
• Anne-Marie Veillette (doctorante, INRS): Les guerrières de Rio de Janeiro: femmes et violence policière dans les favelas
• Laurence Ingenito (maîtrise, sociologie, UQAM) et Geneviève Pagé (professeure, science politique, UQAM) : Entre justice pour les victimes et transformation des communautés : des alternatives à la police qui épuisent les féministes

Organisé par : Collectif de recherche interdisciplinaire sur la contestation (CRIC)/Institut de recherches et d'études féministes (IREF) de l’UQAM/Groupe de recherche en études féministes (science politique-UQAM)/Collectif opposé à la brutalité policière (COBP)

Dossiers: 

Ville où l'événement s'est produit: