Enquête indépendante concernant l'événement survenu à Montréal le 15 juin 2017: le BEI remet son rapport d'enquête au Directeur des poursuites criminelles et pénales

Enquête BEI-2017-027

Le BEI a complété son enquête indépendante sur les circonstances entourant l’événement survenu à Montréal le 15 juin 2017, au cours duquel Noam Cohen, un homme de 27 ans résident de Montréal, est décédé.

L’enquête démontre les faits suivants :

Le 15 juin 2017, vers 01 h 42, un appel est logé au 911 par un membre de la famille d’un homme qui serait en état d’ébriété et en crise. Celui-ci aurait tenu des propos menaçants avant de quitter la résidence familiale avec son véhicule.

Des policiers arrivent à la résidence d’où provient l’appel et constatent la présence d’agents de la Sécurité publique de Côte-St-Luc et d’un homme au volant d’un véhicule utilitaire sport (VUS). Les policiers interpellent l’homme et lui ordonne de sortir. L’homme refuse d’obtempérer et quitte à grande vitesse à bord de son véhicule alors que les policiers doivent se barricader pour l’éviter. S’en suivra une poursuite d’une dizaine de kilomètres pendant laquelle l’homme conduira dangereusement, notamment en circulant à grande vitesse en sens inverse, en frappant des cônes et en traversant une zone de construction contrôlée par des signaleurs qu’il a failli heurter. Des policiers tentent à deux reprises d’immobiliser le véhicule en le percutant sans succès.

Après une troisième manœuvre des policiers, le VUS entre en collision avec une clôture. Des policiers sortent de leur auto-patrouille pour rejoindre le véhicule fuyard. L’homme réussit à se dégager et fait marche arrière rapidement. Un policier fait feu et atteint le conducteur par balle. Noam Cohen est transporté à l’hôpital où son décès est constaté.

Conformément à la Loi sur la police, le BEI a transmis son rapport au Directeur des poursuites criminelles et pénales le 19 février 2018. C’est sur la base de ce rapport que le DPCP déterminera s’il y a lieu de porter des accusations contre les policiers impliqués.

Rappelons que le rapport produit par le BEI n’est pas public puisqu’il contient des renseignements sensibles et nominatifs, des déclarations des personnes impliquées et des témoins de même que des éléments de preuve. Conséquemment aucune autre information sur les faits ou sur l’enquête ne sera divulguée par le BEI.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: