Poursuivre Ottawa et la GRC pour tourner la page, le combat de familles autochtones

L’avocat de Regina Tony Merchant, qui représente 60 familles de femmes et de filles autochtones disparues ou assassinées (FFADA), tentera de faire approuver une action collective contre le gouvernement fédéral et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) cette semaine.

La poursuite, lancée en 2018, allègue une négligence systémique de la part de la GRC

lors d’enquêtes concernant des femmes autochtones disparues et assassinées. Elle vise à obtenir 500 millions de dollars en dommages et intérêts ainsi que 100 millions de dollars de dommages punitifs, ou tout autre montant que le tribunal jugera approprié.

Toutefois, Diane Bigeagle, qui a lancé cette action collective, a insisté plusieurs fois sur le fait que la cause n’était pas une question d’argent.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Dossiers: 

Type de document: