SPVM: Valérie Plante et Lionel Perez émettent des réserves sur le retour des Affaires internes

Le SPVM ne pourrait pas enquêter de si tôt sur ses propres policiers, s'il n'en tenait qu'aux élus de Montréal. Tant la mairesse Valérie Plante que le chef de l'opposition Lionel Perez ont émis des réserves sur un éventuel retour de ces enquêtes à la division des Affaires internes. Du moins, sans implication du Bureau des enquêtes indépendantes.

Le rapport final de Martin Prud'homme, directeur provisoire du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), a été rendu public mardi. M. Prud'homme avait reçu le mandat de donner un grand coup de barre au corps policier, durement affecté par différentes allégations.

Catégories

Corp policier (SPVM, SQ, GRC, agent de la STM, etc): 

Ville où l'événement s'est produit: 

Dossiers: 

Type de document: